Premières gravures sur cuivre en eau forte

Ce nouveau post fait parfaitement suite au dernier post que j’ai publié.

En effet, j’ai enfin testé la technique de gravure sur cuivre. Cette fabuleuse technique d’impression que l’on perçoit sur les anciennes planches naturalistes.

J’ai attendu patiemment 1 an que Charlotte MASSIP (artiste graveur qui m’a aussi initiée au croquis sur le vif à l’aquarelle) revienne de Majorque avec, cette année, sa presse !

J’ai donc eu la chance de pouvoir assister à un de ses stages qu’elle organisait cet été.


Pour cette première expérience, j’ai décidé de reprendre un de mes dessins au graphite.

Et voici quelques tirages :

Quel bonheur de voir son dessin se multiplier et se parer de différents détails, de différentes ambiances, avec toujours ce charme propre aux gravures.

Cette technique m’a énormément plu. Plusieurs étapes du processus de gravure peuvent influer sur le résultats final, c’est une technique très riche et tellement grisante !

Hier, j’ai eu le bonheur de découvrir qu’un de mes voisins possédait une vieille presse dont il ne se servait pas mais qu’il me prêterait volontiers…pas de hasard !

Suite au prochain épisode !


Je vous conseille vivement d’aller voir les réalisations de Charlotte MASSIP que j’apprécie particulièrement : https://www.charlottemassip.com/medium-format/

Et surtout ayez la curiosité d’aller tester la gravure auprès d’elle, cette technique vous ravira j’en suis sûr et vous ferez une agréable et pétillante rencontre !